Collectivités locales, entreprises, acteurs économiques, particuliers, pour lutter contre les émissions de gaz à effets de serre, le plan éco-énergie Bretagne met en place des actions concrètes, propose des aides financières, des conseils, un accompagnement …

advanced

Publicités

<p></p><p>Cet élément a été conçut initialement au format <span lang="en">Flash</span>, si vous ne disposez pas d'un lecteur pouvant lire ce format, vous pouvez <a href="http://www.adobe.com/go/getflashplayer">télécharger le <span lang="en">Flash player</span></a></p>
Accès réservé aux demandes d'aides des entreprises, collectivités et associations


Accéder à l'extranet énergie

Vous n'êtes pas encore inscrit ou
 vous avez perdu votre mot de passe ?

ENERGIE : spécificité de l’enjeu breton

© Fotolia
Aujourd'hui, les questions liées à l'approvisionnement en énergie et à la lutte contre les changements climatiques constituent des enjeux majeurs et sont plus que jamais au cœur des préoccupations de notre société. La dépendance énergétique de la Bretagne et la fragilité de son approvisionnement rendent notre territoire particulièrement sensible à ces enjeux.

 

 

Fragilité et dépendance énergétique en Bretagne

La Région bretonne est fortement dépendante pour son approvisionnement en énergie. En effet, elle ne produit que 8,3% de sa consommation d'énergie finale qui s'est élevée, en 2010, à 7,12 Mtep (millions de tonnes équivalent pétrole), soit 83 715 GWH.

Depuis 2000, la consommation finale d'énergie, corrigée du climat, affiche une relative stabilité, comme en témoigne son taux de croissance annuel moyen à -0,04%. De 2009 à 2010, la elle est en baisse de 0,4% contre + 1,4% au niveau national.

Par contre, la région affiche une croissance de la consommation en électricité plus soutenue que la moyenne nationale (+21% entre 2003 et 2010 contre +9% au niveau national), soit une consommation de 21 677 GWh en 2010. La Bretagne a pu couvrir 9,3% de ses besoins en électricité en 2010 contre 8,6% en 2009.

Enfin, la situation géographique de la Bretagne, excentrée, engendre une fragilité de l'alimentation électrique lors des pics de consommation. L'augmentation forte des pointes de consommation, en période hivernale (+ 14% depuis 2003), fragilise d'autant plus notre région. Cette situation place désormais la Bretagne devant un risque généralisé de black out.

 

Retrouvez plus d'informations sur le portail de la Prefecture (rubrique 1) et sur le site de l'Observatoire Régional de l'Energie et des Gaz à Effet de Serre

 

Consultez également les Chiffres Clés de l'Energie en Bretagne: Edition 2010, Edition 2011 et Edition 2012

 

Et demain ?

La Bretagne dispose d'un fort potentiel de développement des énergies renouvelables qui pourraient d'ici 2020 couvrir plus de 20% des consommations régionales et 34% des seules consommations électriques, mais également d'un potentiel d'économies d'énergie de l'ordre de 18 % (soit 1 350 tep) d'ici 2020, en particulier sur le transport.