Collectivités locales, entreprises, acteurs économiques, particuliers, pour lutter contre les émissions de gaz à effets de serre, le plan éco-énergie Bretagne met en place des actions concrètes, propose des aides financières, des conseils, un accompagnement …

advanced

Publicités

<p></p><p>Cet élément a été conçut initialement au format <span lang="en">Flash</span>, si vous ne disposez pas d'un lecteur pouvant lire ce format, vous pouvez <a href="http://www.adobe.com/go/getflashplayer">télécharger le <span lang="en">Flash player</span></a></p>
Accès réservé aux demandes d'aides des entreprises, collectivités et associations


Accéder à l'extranet énergie

Vous n'êtes pas encore inscrit ou
 vous avez perdu votre mot de passe ?

L’appel d’offres pour l’éolien offshore
L'Etat a lancé en juillet 2011 un appel d’offres portant sur 3 000 MW afin d'encadrer le déploiement de cette technologie au large des côtes françaises.

Résultats du premier appel d'offres lancé en juillet 2011

Cette première tranche d'appel d'offres porte sur la construction et l'exploitation de cinq parcs éoliens de production d'électricité implantées en mer, dont un parc de 500 MW en baie de Saint-Brieuc. Le cahier des charges est disponible sur le site de la Commission de Régulation de l'Energie.

 

La date limite de remise des offres était fixée au 11 janvier 2012. La Commission de régulation de l'énergie (CRE) a transmis au Gouvernement le 28 mars 2012 son rapport de synthèse sur l'analyse des offres. Le gouvernement a annoncé le 6 avril le choix de la société Ailes Marines SAS, dont les actionnaires principaux sont Iberdrola, énergéticien espagnol, et EOLE-RES SA, pour l'installation du parc éolien en baie de Saint-Brieuc (éoliennes fournies par Areva et partenariats avec Technip et STX). Les installations devraient être construites progressivement à partir de 2015.

 

Cet appel d'offres doit permettre la constitution d'une filière industrielle dans le domaine de l'éolien en mer. La qualité du projet industriel, son intérêt économique et social, et le respect de l'environnement, ont été, avec le prix d'achat de l'électricité proposé, des critères déterminants pour la sélection des candidats.

 

Un nouvel appel d'offres sera lancé dès le second semestre 2012 pour de nouvelles zones de développement éolien offshore, comprenant notamment la zone du Tréport et la zone de Noirmoutier.

 

Une concertation avec les acteurs de la mer

Cet appel d'offres s'est appuyé sur une très large concertation, menée par les Préfets maritimes, les Préfets de région, avec l'ensemble des acteurs de la mer, afin de réduire au maximum les conflits d'usage. Cette concertation, initiée en 2009, a permis d'identifier les « zones propices » à l'implantation d'un parc éolien offshore, objet du premier appel d'offres.

 

Elle se poursuit pour le projet en baie de Saint-Brieuc au travers d'une instance de concertation mise en place en mai 2012 et d'un comité de suivi réunissant le candidat retenu, les services de l'état, les organisations professionnelles, les associations, les collectivités territoriales, etc.L'instance de concertation s'est réunie pour la première fois le 12 juillet 2012 : retrouvez l'ensemble des présentations ainsi que le compte-rendu de la réunion sur le site de la préfecture des Côtes d'Armor.

 

La concertation se poursuit également au travers de la Conférence régionale Mer et Littoral, en vue notamment de poursuivre l'identification de « zones propices » à l'implantation d'éoliennes offshore en Bretagne dans le cadre du second appel d'offres.

 

 

2.Le Schéma Régional Eolien

Le Schéma Régional éolien est ...Lire la suite 13/04/2012

3.Un fort potentiel pour l’éolien terrestre et offshore en Bretagne

Le fort potentiel de la Bretag...Lire la suite 13/04/2012