Collectivités locales, entreprises, acteurs économiques, particuliers, pour lutter contre les émissions de gaz à effets de serre, le plan éco-énergie Bretagne met en place des actions concrètes, propose des aides financières, des conseils, un accompagnement …

advanced

Publicités

<p></p><p>Cet élément a été conçut initialement au format <span lang="en">Flash</span>, si vous ne disposez pas d'un lecteur pouvant lire ce format, vous pouvez <a href="http://www.adobe.com/go/getflashplayer">télécharger le <span lang="en">Flash player</span></a></p>
Accès réservé aux demandes d'aides des entreprises, collectivités et associations


Accéder à l'extranet énergie

Vous n'êtes pas encore inscrit ou
 vous avez perdu votre mot de passe ?

Photovoltaïque, petit éolien...Attention aux entreprises indélicates !

Les espaces INFO->ENERGIE, les associations locales de consommateurs et les médias rapportent des cas de plus en plus nombreux d'arnaques aux énergies vertes. Le phénomène prend depuis plusieurs mois une ampleur inquiétante en Bretagne et les pratiques de certaines entreprises peu scrupuleuses tendent à discréditer la filière des énergies renouvelables aux yeux du grand public. Ces technologies restent pourtant intéressantes, écologiquement et financièrement, sous réserve d'une analyse préalable du projet et d'une installation par une entreprise qualifiée.

A quel mode opératoire être attentif ?

Il faut être vigilant vis-à-vis des entreprises qui opèrent souvent sous forme de démarchage à domicile ou téléphonique. Certaines proposent des installations « autofinancées » de panneaux solaires, d'éoliennes en pignon ou des kits regroupant les deux technologies. L'autofinancement, qui fait apparaître un coût final nul pour le particulier, est présenté comme assuré par le crédit d'impôt développement durable et la vente de l'électricité produite. Cependant, la production d'électricité annoncée lors du démarchage est souvent fortement surestimée, la production réelle ne permettant pas le remboursement du crédit à la consommation souvent proposé par l'entreprise qui démarche pour financer le projet. Car l'entreprise, quant à elle, assure sa rémunération par l'intermédiaire d'un taux de crédit à la consommation très élevé.
Attention également, au cas de plus en plus nombreux d'installations non finalisées qui entraînent l'impossibilité de vendre l'électricité produite... alors que le crédit à la consommation est engagé !

 

Comment se prémunir ?

  • Ne pas céder à la pression commerciale : ne rien signer, ni payer le jour même. En cas de signature, vous bénéficiez d'un délai de rétractation de 7 jours.
  • Exiger un devis précis mentionnant les coûts des installations, les services inclus et les coûts du crédit à la consommation.
  • Contactez votre conseiller INFO->ENERGIE qui pourra étudier avec vous ce devis et vous proposera un regard objectif et neutre sur la faisabilité de l'installation. Vous pouvez le joindre du lundi au vendredi de 13h30 à 17h30 au
  • Privilégiez les entreprises locales et vérifiez que l'entreprise est « Reconnue Grenelle Environnement » et qu'elle possède une qualification spécifique aux énergies renouvelables comme Qualit'ENR ou Qualibat. Pour en savoir plus sur les signes de qualité: cliquez ici.

 

Une fiche technique à votre service!

 

Pour lutter contre ce phénomène, les conseillers des Espaces INFO->ENERGIE ont élaboré une fiche technique rappelant les bonnes pratiques à observer en cas de démarchage à domicile ainsi que les données techniques essentielles sur ces systèmes de production d'électricité.

Cette fiche est disponible dans les 18 Espaces INFO->ENERGIE répartis sur l'ensemble du territoire breton et peut également être téléchargée en cliquant sur l'illustration à gauche.

Vous pouvez retrouver l'ensemble des documents édités par le réseau breton des Espaces INFO->ENERGIE ici.